j'ai découvert l'artiste scénographe maia sambonet lors des journées galeries ouvertes, à la galleria alessandro de march.
j'aime beaucoup, ce sont des collages et de la broderie sur calque...

geografia_w

du coup en sortant, j'ai pris une feuille explicative...pour me souvenir du nom de l'artiste déjà, et puis pour avoir quelque chose à lire dans le métro du retour...la bonne blague...ou comment noircir du papier sans rien dire, sans rien raconter, sans rien transmettre...34 lignes pour se taire...
et c'est signé en plus! alors Paola, on a eu un petit coup de barre... remarque d'autres ont fait pire, dans une autre galerie où il y avait une projection, j'ai vu G. jeter un oeil sur un papier semblable, en lire une dizaine de ligne puis le reposer, dédaigneux... quand je lui ai demandé pourquoi la réponse a été: "je refuse de lire ce genre de trucs... remarque je devrais peut-etre, au contraire, garder le texte, si un jour je fais une expo je n'aurais qu'à changer le nom pour y mettre le mien..."
et l'autre jour, au palazzo reale, une salle entière aux murs couverts de textes... d'analyse pseudo-intellectuelle de l'oeuvre de Monet, une chronologie aussi, une biographie... et puis sur le mur du fond, sous un portrait en pied de Monet lui-meme, cette citation qui justifie mon refus de lire tout ça (de mémoire): "point n'est besoin d'expliquer ou de comprendre, quand il suffit d'aimer"...